La FRENCH TECH

Premier baromètre French Tech de la collaboration entre startups et grands groupes : des données inédites

A l’heure où les grandes entreprises sont soumises à des impératifs d’innovation et de transformation et communiquent fortement sur leur engagement auprès des startups, des chiffres inédits recueillis auprès de plus de 40 grandes entreprises ont permis de mesurer la réalité économique de ces collaborations en France. Cette base objective permet de distinguer, les grandes entreprises françaises les plus réellement engagées et performantes avec les startups.

Le Baromètre French Tech de la collaboration entre startups et grands groupes offre pour la première fois une "photographie" précise et objective des relations entre startups et grands groupes en France, sur la base d’un référentiel partagé.

Une étude rendue possible grâce aux grands groupes participants

Sur 120 entreprises sollicitées, 70 ont déclaré leur intérêt, 41 ont consacré du temps et des ressources pour fournir les données requises :

PDF iconTELECHARGEZ l'ensemble de l'étude en français et en anglais ou découvrez-la sur son site web dédié
TELECHARGEZ le dossier de presse
 

11 grandes entreprises distinguées dans le baromètre pour leurs pratiques remarquables, selon 4 critères d'un référentiel volontairement orienté business :


Définitions des 4 catégories :

  • Processus d’achats : La startup fournit des produits et/ou services aux grands groupes.
  • Partenariats et distribution : Le grand groupe distribue le produit ou service d’une startup et/ou réciproquement.
  • Co-développement : Le grand groupe et la startup partagent des ressources (talents, brevets, capitaux…) pour concevoir de nouveaux produits ou services sans toutefois créer une nouvelle structure légale.
  • Investissement et acquisitions
    Corporate venture : Le grand groupe prend une participation dans le capital de la startup.
    Acquisition : Le grand groupe rachète la majorité (voire la totalité) des actions d’une startup.

Observations globales

Les grandes entreprises font face depuis plusieurs années à des enjeux de transformation et d’innovation majeurs qui sont les conséquences de mutations économiques profondes apportées par de nouveaux entrants : des startups qui sont parfois devenues des géants.

Les grands groupes l’ont bien compris et en font en très grande majorité une priorité stratégique, portée par leurs plus hauts dirigeants. Pourtant, l’engagement des grandes entreprises françaises reste, par son intensité business, encore modeste au regard du poids économique de ces entreprises.
             
   
Ces chiffres cachent aussi en réalité une forte disparité parmi ces grandes entreprises, et un petit nombre d’entre elles témoignent de performances et de pratiques remarquables. L’important sera la progression et sa vitesse : la prise de conscience est sans ambiguïté, elle devra se traduire en une réalité économique indispensable à la croissance des startups et à la transformation des grands groupes.

Résultats par catégorie


 

LE TOP 3 DES GRANDS GROUPES DANS LA CATEGORIE CO-DEVELOPPEMENT (par ordre alphabétique)

« Mon conseil : Faire en sorte d’établir une relation de confiance entre le CEO de la startup et le Groupe. »

François Darchis, membre du comité exécutif
« Notre challenge aujourd’hui : favoriser un écosystème d’open innovation au plan international en nous appuyant sur des écosystèmes locaux dans toutes nos géographies. »

Sophie Heller, Chief Operating Officer, Retail Banking & Services
« Notre stratégie d’hybridation : nous combinons les nouveaux usages, les pratiques émergentes, avec le coeur métier de la MAIF et celui-ci évolue au fur et à mesure de ces projets. »

Thomas Ollivier, responsable Economie collaborative et pratiques émergentes


 


 

LE TOP 3 DES GRANDS GROUPES DANS LA CATEGORIE PARTENARIATS DE DISTRIBUTION (par ordre alphabétique)

« Si l’agilité est essentielle pour les startups, ce dont les grands groupes comme le nôtre ont besoin, c’est de flexibilité. »

Steve Péguet, Directeur Innovation France
« Dans les partenariats, il y a plus d’humain que de process et de sandbox. »

Inji Charkani, Chief Innovation Officer
« Embarquez et sensibilisez le top-management à vos problématiques (ce sont aussi les leurs !) »

Jean Collet, Directeur d’UR Link, l’accélérateur de startups d’Unibail-Rodamco

 
LE TOP 3 DES GRANDS GROUPES DANS LA CATEGORIE ACHATS DE PRODUITS DE STARTUPS (par ordre alphabétique)

« Ne hackez pas les achats et le juridique, embarquez-les. C’est là que vous trouverez certains de vos meilleurs partenaires dans l’innovation.»

Aurélie Clerc, Head of Open Innovation
« Ne passez pas trop de temps sur vos cahiers des c harges, foncez, testez, expérimentez. Vous pouvez aller plus loin que vous ne le pensez. »

Karine Alquier-Caro, directrice des achats groupe et Pierre Laroche, Directeur Recherche et Technologies
« L’objectif de l’Open Innovation ne devrait pas être de centraliser toutes les collaborations avec les startups, mais de catalyser la transformation et de construire des synergies à travers les différentes branches qui pratiquent l’open innovation. »

Michael Offredi, Digital Ecosystem & innovation Officer



 

 

LE TOP 3 DES GRANDS GROUPES DANS LA CATEGORIES INVESTISSEMENT ET ACQUISITION (par ordre alphabétique)

 « Il est de notre ressort d’accompagner la maturité de notre écosystème pour favoriser l’innovation et faire émerger les futurs champions numériques. »

Anne-Laure Naveos, Managing director M&A, Strategic Investments, Digital
« Une startup doit toujours aller chercher de la croissance, nous ne souhaitons pas rentrer dans une relation de dépendance. »

Thomas Ollivier, Responsable Economie Collaborative et pratiques émergentes
« Trouver un équilibre entre retour financier et smart money. »

Yann Kandelman, Head of Investments & Development

Baromètre French Tech de la collaboration entre startups et grands groupes en France a été conçu en partenariat avec :

partenaires

Et réalisé par le cabinet :



x

Titre :

test