La FRENCH TECH

Fonds French Tech Seed : Lancement de l'appel à manifestation d'intérêt pour les apporteurs d'affaires

Fonds d’investissement French Tech Seed

Le 21 juin 2018 dernier a été annoncée par le Premier Ministre Edouard Philippe, la création du fonds d’investissement French Tech Seed, doté de 400 M€ issus du Programme d’investissement d’avenir, qui sera opéré par Bpifrance. Il aura vocation à soutenir les start-ups technologiques en phase de post-maturation, notamment des start-ups de la deep tech et de moins de 3 ans. 

L’originalité du fonds french Tech Seed repose sur un mécanisme d’apporteurs d’affaires labellisés et un effet de levier sur l’investissement privé. Les apporteurs d’affaires garantiront le caractère technologique et les investisseurs privés le potentiel de développement de l’entreprise. Les entreprises dont la technologie est validée par les apporteurs d’affaires et qui bénéficient d’investissements privés pourront ainsi se voir accorder un financement quasi-automatique par Bpifrance pouvant aller jusqu’à deux tiers du tour de table. Bruno Le Maire et Frédérique Vidal ont lancé le processus de labellisation des apporteurs d'affaires pour le Fonds French Tech Seed, lors de la séance inaugurale du Conseil de l'Innovation, le 18 juillet 2018.

 

Lancement de l'appel à manifestation d'intérêt pour les apporteurs d'affaires :

Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 24 septembre pour identifier les apporteurs d’affaires du fonds qui seront sélectionnés par l’Etat parmi les structures des écosystèmes d’innovation (incubateurs, accélérateurs, pôles de compétitivité, SATT, organismes de recherche, …).


La sélection reposera sur le potentiel de la structure à proposer des projets, son expertise technologique et ses liens tissés avec les financeurs privés. Les candidats pourront se présenter seuls ou sous forme de consortium avec un chef de file. Passée la phase de labellisation, l’objectif est de réaliser les premiers investissements dans les entreprises au 1er trimestre 2019.

Les structures labellisées devront signer la charte de labellisation des apporteurs d’affaires.

Des nouveaux financements pour les start-ups deep tech

- Le Conseil de l'Innovation, qui coordonne les investissements issus du Fonds pour l'innovation et l'industrie, comprend un plan pour l’INNOVATION DE RUPTURE.

Le plan est doté d’une enveloppe de 70 M€ de financements nouveaux. Elle est dédiée au financement de projets d’innovation de rupture, porteurs d’enjeux technologiques forts. Les entreprises deep tech bénéficieront d’aides à la R&D plus ambitieuses :

  • en revalorisant les Bourses French Tech Emergence dont le montant maximum sera doublé (90 k€) par rapport aux Bourse French Tech Emergence en vigueur, pour soutenir de manière plus ambitieuse les premières phases d’études et de faisabilité des projets deep tech nécessitant des moyens importants. 10 M€ y seront consacrées chaque année ;
  • en augmentant la dotation des concours, notamment le concours d’entreprises technologiques i-Lab, à hauteur de 15 M€ supplémentaires chaque année. Ciblé sur l’innovation technologique, le concours i-Lab a permis en 20 ans d’existence de créer 1 974 entreprises dont 70 % sont encore en activité et plusieurs sont de véritable pépites de la deep tech française ;
     
  • en renforçant les aides individuelles à la R&D pour les entreprises fortement technologiques, à hauteur de 45 M€ par an : ces aides financeront des projets dans les phases de R&D, d’augmentation d’échelle et de pré-industrialisation, pour favoriser l’accès au marché des entreprises deep tech. Ces aides, sous forme de subventions et d’avances remboursables, seront mises en œuvre par le réseau régional de Bpifrance pour garantir aux entreprises la proximité et la rapidité de décision dont elles ont besoin. Cela représentera 45 M€ de dotations annuelles à part égale entre subventions et avances remboursables.


x

Titre :

test