Fermer

Se connecter

Tous unis pour la croissance de nos startups
FR
Fermer

Contact

Accélérer

Davantage que sur la création d’entreprises, l’initiative French Tech se focalise sur l’accélération de la croissance des startups, pour passer du « start » au « up ».
Dans cette perspective, l’initiative French Tech est dotée, à compter du 1er janvier 2015, d’une capacité d’investissement de 200M€, pour favoriser le développement des accélérateurs de startups privés en France.

 

Qu’est-ce qu’un « Accélérateur de startups » ?

Par « accélérateur » nous entendons tout programme offrant des services à haute valeur ajoutée aux startups, leur apportant des moyens « industriels » et parfois financiers pour leur permettre de croître plus vite et de réaliser leur ambition de devenir des champions mondiaux.

Aucun modèle n’est imposé a priori et la diversité est fortement encouragée. Vous pouvez imaginer toute activité commerciale qui répond aux besoins d’accompagnement des startups comme des programmes de mentorat, de formation, d’aide au recrutement, de partage de technologies de pointe ou de machines (comme dans des "Accélérateurs hardware", des plate-formes de prototypage), d’aide à la commercialisation (par exemple le montage de pilotes commerciaux) ou à l’internationalisation. 


Quels sont les moyens mis à disposition ?

Dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, l’État (via la Caisse des Dépôts, opérateur de l’Action French Tech) pourra co-investir en fonds propres ou quasi-fonds propres à compter du 1er janvier 2015 une enveloppe totale de 200 M€ (le Fonds French Tech Accélération, géré par Bpifrance, filiale de la Caisse des Dépôts) dans ces initiatives privées selon les modalités suivantes :

- elles seront portées par des acteurs privés (éventuellement en partenariat avec des acteurs publics) : des entrepreneurs, des entreprises (grandes ou moyennes) ou bien encore des investisseurs ;

- elles s’appuieront sur un modèle économique viable ;

- elles seront porteuses d’une proposition de valeur forte et différenciante par rapport à l’existant.

Vous êtes un accélérateur de startups ? Répondez à l’appel à manifestation d’intérêts !

 

Vous avez besoin d'aide ? Voici les réponses aux questions que vous vous posez :

Le Fonds French Tech Accélération peut-il investir directement dans des startups ?
Non. Le Fonds French Tech Accélération n’investit pas dans les startups directement mais dans des structures d’accélération et des fonds d’investissement qui eux fournissent aux startups obligatoirement des prestations d’accélération et éventuellement des fonds propres.

Le fonds French Tech Accélération investit dans des Sociétés d’accélération et des Fonds avec accélération. Qu’est-ce qui différencie les deux ?
Une Société d’accélération est une société de services essentiellement dont le modèle économique repose principalement sur la facturation et/ou la valorisation de prestations de services.
Un Fonds avec accélération est une structure combinant à la fois un modèle d’accélération (services) et un modèle de fonds. Le modèle économique est fondé sur la génération de plus-values de cession.

Pour aller plus loin et trouver les réponses à toutes vos questions, consultez notre FAQ dédié à l'Appel à Manifestation d'Intérets.

Le Fonds French Tech Accélération a réalisé son premier investissement en avril 2015, à l'occasion de la levée de fonds d'Axeleo.
Breega Venture Capital One, 3ème investissement du Fonds French Tech Accélération

 

Contact author
Vous devez être connecté pour envoyer un message

Vous êtes la French Tech

©2014 French Tech

Qui sommes-nous FAQ Partenariats Charte d'utilisation Mentions légales Contact